Tout savoir sur les sucrants

Mis à jour : 5 avr. 2020



Sucre blanc, roux, de coco, de canne, complet, sirop d’agave, d’érable, miel, édulcorants, Stévia… De nous jours, il existe de nombreuses alternatives au sucre blanc dit « raffiné », le plus connu de tous, que ce soit pour de la pâtisserie, ou dans le milieu agroalimentaire. En effet, il est également le moins cher sur le marché, et donc très accessible pour tout public.

Depuis quelques années, on entend parler de plusieurs nouveaux sucrants, divers et variés, du célèbre « zéro calorie » au moins connu comme le Rapadura.

Mais savez-vous comment sont-il faits ? Lequel choisir ? Les impacts bénéfiques ou néfastes sur notre santé ? Faut-il les bannir ou peut-on continuer à en manger ? Aujourd’hui, je vais vous éclairer au maximum, pour vous aider à mieux le choisir par la suite.

Mais déjà, le sucre, c’est quoi ?


Le sucre c’est notre carburant, notre principale source énergétique, il fait partie de la famille des glucides (comme les pâtes, le riz, les pommes de terre…). Ces fameux glucides, sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, que ce soit pour le cerveau, les muscles, le coeur…


L’autre nom du « sucre » est le saccharose, qui est, dans le domaine de la biochimie : une molécule de glucose plus une molécule de fructose. Le glucose est un sucre naturellement présent dans notre organisme, pour son bon fonctionnement, notre cerveau utilise environ 50% de nos apports journaliers. On retrouve du glucose dans tous les féculents. Le fructose est un sucre que l’on retrouve dans les fruits principalement.


On retrouve donc du sucre naturel dans nos fruits, nos légumes, et dans la famille des féculents. On associe souvent le mot « sucre », aux aliments ayant un goût sucré, alors qu’en réalité il englobe toutes la famille des sucres qu’ils soient sous forme de sucre lent ou sucre rapide.

L’index glycémique c’est quoi ?

Je ne peux pas vous parler des sucres, sans vous parlez de l'index glycémique des aliments.


Si nous continuons de parler des sucres lents et rapides :

  • Les sucres lents, passent lentement dans le sang, ils ont des chaînes moléculaires plus longues à digérer, permettant de donner de l’énergie plus longtemps dans le temps, ils ont un index glycémique bas (généralement les féculents, les légumineuses)

  • Les sucres rapides, passent rapidement dans le sang, et donc sont rapides à digérer, ils donnent de l’énergie rapidement, et ont un index glycémique élevé (les gâteaux industriels, le sucre blanc, les pâtisseries, les sodas, le jus de fruit…)

L’In